D’aussi longtemps que je me souvienne, la musique a toujours tenu une place importante dans ma vie…

…Le petit bricolage aussi !

 

Mais c’est à 20 ans, à New York, alors que j’apportais mon archet chez un luthier pour un remêchage , que j’ai découvert ma vocation. Son atelier, avec des outils, du bois, des violons – ce fut un véritable déclic.

Je décidais d’aller à Paris, endroit que j’imaginais plus adéquate pour entreprendre un tel métier.

 

Quelques mois plus tard j’y étais et j’entrais chez Bernard Prunier, génial luthier autodidacte, qui fabriquait toutes sortes d’instruments : du clavecin à la viole de gambe, en passant par le rebec.

C’est là que j’appris les bases du métier.

 

J’ai continué ma formation en faisant des recherches personnelles approfondies, dans l’iconographie, dans les musées et les collections privées et en écoutant les musiciens.

Depuis mon premier instrument, mon parcours est une recherche sans fin et ma curiosité n’est jamais assouvie.

Je me consacre principalement à la fabrication de violes de gambe, d’après des modèles que j’ai longuement étudiés et dans certains cas, restaurés. J’ai toujours plaisir à découvrir et à explorer de “nouveaux" modèles.

 

Mes recherches m’amènent à suivre le fil de l’histoire dans les deux sens, et à fabriquer, d’une part des instruments du Moyen-Âge (vièles et rebecs) et, d’autre part, des instruments “modernes”, notamment de la famille du violon.

 

Je reçois des commandes émanant d’horizons très variés :

 

— Musiciens professionnels et amateurs, grands noms du milieu musical ou jeunes étudiants, de toutes nationalités ;

— Conservatoires (Genève, Paris, Lyon)

— Musée (Musée de la musique)

— Groupes de recherche (Schola cantorum de Bâle et Musée de la musique de Bâle).

 

Je fais partie d’un groupe de recherche qui réunit des luthiers venus de toute l’Europe. Nous partageons nos travaux et questionnements et avançons ensemble sur nos longs chemins passionnants.

ATELIER DE LUTHERIE — 99, rue du Faubourg du Temple 75010 Paris — FRANCE